Accueil / Insolite / Une Adolescente Atteinte du Vitiligo A Passé sa Vie à Se Cacher, Jusqu’à se Rendre Compte de sa Beauté
perkins-2

Une Adolescente Atteinte du Vitiligo A Passé sa Vie à Se Cacher, Jusqu’à se Rendre Compte de sa Beauté

Mariah Perkins, 19 ans, a surmonté une longue bataille contre la dépigmentation de sa peau mais maintenant elle a confiance en son corps …

Elle n’avait que 11 ans quand la première petite tache blanche sur son doigt s’est apparue. Au début, elle ne s’en est pas trop préoccupée. Quand elle l’a montrée à sa mère, elle a dit de ne pas s’inquiéter. Mais en quelque mois, d’autres tâches commencèrent à apparaître sur différents endroits : Sur son bras, sur son nez, et puis la couleur naturelle des peaux aux coins de ses yeux se perdait et devenait pâle.

Mariah est maintenant heureuse de ne pas porter de maquillage

« Quand la tâche à commencer à apparaitre sur mon visage, ma mère m’a tout de suite emmené chez un médecin » se rappelle Mariah, qui a maintenant 19 ans. « Il n’avait pas l’air d’être préoccupé, mais maman a insisté pour que je consulte un dermatologue. »

« C’est après que j’ai su que j’avais le vitiligo, qui se caractérise par la perte de la pigmentation de ma peau. J’étais évidemment soulagée de connaître ce qui m’arrivait, mais au fur et à mesure que j’en connaisse mieux, je m’inquiétais de plus en plus. »

Les médecins ne savent pas trop ce qu’est la cause du vitiligo, dont quelques 5o millions de personnes sont atteintes partout dans le monde, mais ils pensent que c’est une maladie auto-immune, c’est-à-dire que le corps attaque les mélanines (ceux qui donnent les couleurs d’une peau) de ses propres cellules. Le stress pourrait, semble-t-il, être un élément déclencheur. C’est sûr, la vie de la personne atteinte n’est en rien menacée, mais l’impact psychologique est réel. Quant à Mariah, elle a grandement perdu sa confiance en elle.

« C’était dur émotionnellement. Au début, j’étais dans le déni et je ne m’en souciais pas trop », se souvient-elle, « mais quand je suis entrée dans l’adolescence, je ne voulais que m’intégrer, alors que c’était un dur combat d’être différente des autres. Je ne me suis jamais sentie jolie ni mignonne. »

Les tâches blanches sont devenues peu à peu plus grandes et se sont mis à se fondre, jusqu’à ce que de grandes zones de peau pâle se forment. Une grande partie de son visage et de ses mains est maintenant blanche, et il y a des tâches sur ses bras, ses hanches, et son ventre.

 

 

Le processus étant progressif, ce n’est que quand elle a vu ses propres photos qu’elle a réalisé combien le vitiligo s’était propagé. Pour cacher quelques tâches pâles, elle se tourna vers le maquillage, apprenant elle-même comment appliquer couche sur couche un fond de teint assez lourd.

« Je dépensais 45 minutes pour me maquiller, jusqu’à ce que je me sois assurée que chaque partie de mon visage était couverte le plus naturellement possible. » dit Mariah.

« Je suis arrivée au stade où je ne voulais que personnes ne me voit sans mon maquillage, à l’exception de mes proches familles. Si je vais chez une amie pour une soirée pyjama, je me couchais avec mon maquillage, et je me levais tôt avant tous les autres pour me remaquiller. »

Les gens s’arrêtent et regardent

A 13 ans, Mariah était la seule à mettre un maquillage, et elle se sentait mal à l’aise quant à son visage artificiellement déguisé. Mais difficile de supporter les regards et les questions des gens quand elle sort de la maison sans maquillage. Evidemment, sa peau la met dans l’angoisse quand elle s’approche d’un garçon.

« J’ai jamais eu confiance en moi en ce qui concerne les garçons, et cela m’a toujours retenu quand j’étais plus jeune », dit-elle.

« Je ne pouvais embrasser personne, personne ne pouvait me toucher au visage. J’ai toujours eu peur que mon maquillage ne tienne pas pour que je n’arrête pas de vérifier dans un miroir. »

Mariah poursuivi ses études à Baltimore, où elle vit maintenant, et a obtenu une place à l’université pour étudier la Sociologie et la Justice Pénale. Sa famille a surtout eu peur de comment elle va faire face au nouvel environnement qui l’attend, et qu’elle va devoir expliquer à nouveau aux gens ce qui arrive à sa peau. Mais Mariah est convaincu qu’aller à l’université était la meilleure chose qu’elle ait faite.

perkins-4
Winnie est une modèle pour Mariah

Est-ce-que Lewis Hamilton sortirait avec le top modèle Winnie Harlow, vus ensemble lors du défilé de Kanye West ?

« Je pensais que ce serait effrayant, mais c’était plus facile que l’école secondaire », explique Mariah. « Je m’étais fait beaucoup d’amis, qui m’ont tous rassuré que je n’avais nul besoin de me cacher dans mon maquillage. A l’université, les gens semblent être plus accueillants et plus positifs. »

Petit à petit, Mariah à commencer à avoir plus confiance en elle, jusqu’à se sentir en mesure de côtoyer ses amies sans une épaisse couche de maquillage. Maintenant, elle est heureuse d’entrer dans les magasins sans un épais fond de teint, et d’avoir des amies, mais elle n’est pas trop prête à aller travailler ou aller au campus universitaire sans maquillage.

« Je travaille à temps partiel dans un magasin, et c’est juste plus facile quand je me maquille » dit Mariah. « D’habitude, je ne reçois de remarques négatives, mais la plupart des gens ne savent pas vraiment ce qu’est le vitiligo. Ils peuvent mal interpréter si tu es noire ou blanche, et les petits peuvent te poser des tas de questions. Ce n’est pas forcément mal, ca ne veut pas dire qu’ils sont méchants, ils veulent juste savoir.»

Elle se sent encore plus confiante, particulièrement quand sa compatriote souffrante du vitiligo et top modèle Winnie Harlow a conquis le monde de la mode à la surprise de tous. Mariah était sur la lune quand Winnie à remportée l’America’s Next Top Model, suivant alors son ascension jusqu’à la gloire.

« C’est bien d’avoir une modèle, j’aimerai juste qu’elle ait été déjà là quand j’étais plus petite », regretta Mariah. « Le vitiligo peut être un vrai problème pour les filles atteintes, car elle ne se sentent pas jolies. Cela a ouvert les yeux de tout le monde que tu peux être belle même avec le vitiligo. Au moins, quelques personnes me demandent chaque semaine si j’ai déjà vu Winnie, et ce que je pense d’elle. »

Pleine de confiance

Mariah adore l’université, et espère un jour travailler pour le FBI en tant que profileuse des tueurs en série. Elle est aussi une agile danseuse qui profite de chacune de ses minutes libres pour pratiquer des routines avec son club de danse. Avec des journées très chargées, elle apprécie la nouvelle Mariah qui a maintenant plus confiance en elle, mais elle croit qu’il est maintenant temps de travailler sur la partie de sa vie où elle est encore en retard : sa vie amoureuse.

« J’ai jamais eu de petit ami alors que j’ai maintenant 19 ans » avoue-t-elle. « J’aimerais rencontrer quelqu’un qui accepte ce que je suis, quelqu’un avec qui je me sentirais à l’aise sans mon maquillage. Je ne peux pas changer de peau, alors la personne devrait l’apprécier et que ma peau ne la dérangerait pas. »

About Erick

Check Also

Ces bébés virtuels pourraient inciter des grossesses chez les adolescentes, selon une étude

Vous connaissez certainement un vieil adage qui disait : donne un robot bébé à un adolescent et …

Watch Dragon ball super